Nous joindre

Table de concertation des groupes de femmes
de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine

100, route de la Pointe-à-Fleurant
Escuminac, Québec
G0C 1N0

Téléphone : 581 886-4650
Courriel : contact@femmesgim.qc.ca
Site web : http://www.femmesgim.qc.ca


Mireille Chartrand, coordonnatrice

Téléphone : 581 886-4650
Courriel : contact@femmesgim.qc.ca

Nos liens nationaux

Nos partenaires

Commission scolaire des Chic-Chocs
102, rue Jacques-Cartier
Gaspé (Québec)
G4X 2S9
Téléphone : (418) 368-3499
Télécopieur : (418) 368-6531
http://www.cschic-chocs.net/


Commission scolaire René-Lévesque
145, avenue Louisbourg
Bonaventure (Québec)
G0C 1E0
Téléphone :(418) 534-3003
Télécopieur :(418) 534-3220
http://www.cs-renelevesque.qc.ca


Commission scolaire des Îles
1419, chemin de l'Étang-du-Nord
Îles-de-la-Madeleine, QC
G4T 3B9
Tél. (418) 986-5511
Téléc. (418) 986-3552
info@csdesiles.qc.ca


Commission scolaire Eastern Shores
40, rue de Mountsorrel
New Carlisle, QC
G0C 1Z0
Téléphone: (418)752-2247
Télécopieur: (418) 752-6447
http://www.essb.qc.ca/sitefr.php


Direction régionale Emploi-Québec Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale
11, rue de la Cathédrale
Gaspé (Québec) G4X 2W1
Téléphone : (418) 360-8661
Télécopieur : (418) 360-8008


Cégep de la Gaspésie et des Îles
96, Jacques-Cartier
Gaspé, Qc
G4X 2S8
Téléphone : (418) 368-2201
Sans frais : (866) 424-3341
Télécopieur :(418) 368-7003
Courriel: infogaspe@cgaspesie.qc.ca
http://www.cgaspesie.qc.ca/

Une vision / des orientations

Les activités de la Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine se concentrent sur différents thèmes de façon de plus en plus ciblée.

Prioritairement :

  1. que les femmes soient partie prenante du développement local et régional ;
  2. que la Marche mondiale des femmes soit vivante dans la région et s'affirme comme un mouvement irréversible ;
  3. que les besoins des femmes par rapport à la santé globale soient pris en compte ;
  4. que les femmes et les filles diversifient leurs choix de carrière ;
  5. que les femmes occupent davantage et de plus en plus les postes décisionnels ;
  6. que soient levés certains obstacles à la formation formelle et informelle pour les femmes en situation de pauvreté ;
  7. que soient répertoriées toutes les données sexuées régionales pertinentes et que soit instaurée une pratique d'analyse différenciée selon les sexes.

La Table est également actrice du mouvement national des femmes. L'organisation de la Marche mondiale des femmes, par le biais de la Coordination du Québec, a rallié tous les groupes et regroupements autour d'une vision commune. Encore vibrante et nourrissante de par les suites qu'on lui assure, la Marche, un mouvement irréversible, favorise l'ouverture sur un chantier de mise en commun de points de vue, d'approfondissement de problématiques, de critique collective de dossiers ou de politiques, dans le but d'intervenir localement, régionalement, nationalement et internationalement.

Notre histoire

En 1982, la Table de concertation des groupes de femmes de l'Est du Québec prend forme. Véritable pionnière, ce sera la première table de concertation du genre à se mettre en place au Québec, et ce, avec le support du Conseil du statut de la Femme Bas-Saint-Laurent-Gaspésie- Îles-de-la-Madeleine,

En 1997, pour mieux répondre aux besoins des femmes et considérant la réalité géographique d'un si vaste territoire, la Table se subdivise en deux entités autonomes qui deviennent la Table de concertation des groupes de femmes du Bas Saint-Laurent et la Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.

L'engagement de la Table dans le milieu s'illustre, entre autres, par sa participation à l'implantation des centres locaux de développement (CLD) et son implication active dans le Regroupement des organismes communautaires de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine (ROCGÎM), de même qu'à diverses instances provinciales. Durant quatre ans, la Table de concertation délègue sa coordonnatrice au conseil d'administration de la Fédération des femmes du Québec. La FFQ a tenu en 2004 un congrès d'orientation. Par le biais du comité Harmonie, la Table a travaillé à la réorganisation du mouvement des femmes du Québec.

En 2005, notons ces activités marquantes : Événements entourant le Relais mondial de la charte à Québec et la tournée de signatures de l'entente de collaboration régionale en condition féminine.

En 2006, l'Entente de collaboration en condition féminine de la Gaspésie et des Îles fut mise en branle. De plus, dans le cadre de l'événement régional du cinquième anniversaire de la Marche mondiale des femmes, la Table a organisé, le 15 octobre 2005, une participation régionale à la pièce de théâtre « Parce qu'il le faut » du Regroupement des femmes de la Côte-de-Gaspé.

En 2007 fut lancée la recherche-action « Briser le cercle » sur les problématiques qui touchent les femmes en situation de pauvreté qui voudraient retourner aux études ou acquérir des compétences. Cette recherche a mis de l'avant des solutions qui sont appliquées par les partenaires.

Le 1er avril 2008, est mise en œuvre l'Entente de collaboration en condition féminine 2008-2011

pdfEntente de collaboration 2008-2011 en condition féminine.pdf

En 2009 retenons la réalisation des actions 2008-2011 via l'ENTENTE DE COLLABORATION RÉGIONALE, la tenue de la Journée régionale ÉGALITÉ, la production et diffusion de l'outil de réflexion Femmes et guerres, la préparation des événements régionaux entourant le 10e anniversaire de la MARCHE MONDIALE DES FEMMES.

En 2010, ce fut l'organisation de la Marche mondiale des femmes en Gaspésie et aux îles qui remporte la palme de la visibilité dans le milieu. Cent soixante-dix Gaspésiennes et Madeliniennes ont participé à la grande marche de clôture à Rimouski, à l'instar de dix mille autres personnes venues de partout au Québec

En 2010-2011, ce fut l'organisation de la Marche mondiale des femmes en Gaspésie et aux îles qui remporte la palme de la visibilité dans le milieu. Cent soixante-dix Gaspésiennes et Madeliniennes ont participé à la grande marche de clôture à Rimouski, à l'instar de dix mille autres personnes venues de partout au Québec. Et aussi, fut concoctée, négociée et achevée la version finale de la troisième Entente de collaboration qui s'échelonnera de 2011 à 2014.

pdfEntente_de_collaboration_2011-2014.pdf

En 2011-2012, l'équipe de la Table compte quatre personnes : Mireille Chartrand, Linda Vaillancourt, Céline Breton et Marie-Thérèse Forest. Toutes travaillent à la mise en place de la troisième Entente de collaboration régionale 2011-2014. La résistance à la montée de la droite et à l'appauvrissement des femmes se structurent davantage au sein de l'organisation.

En 2012-2013, une révision de l'ensemble des documents éthiques de la Table est effectuée par un comité ad hoc nommé à cet effet. La Table, de par sa crédibilité, est sollicitée et offrira des formations portant sur la main d'œuvre féminine et sur l'analyse différenciée selon les sexes en santé. De plus, l'offensive est remarquable afin d'augmenter le nombre de femmes en politique municipale.

Plus d'articles...

CONTACT

Adresse postale
100, route de la Pointe-à-Fleurant
Escuminac, G0C 1H0

Téléphone
(581) 886-4650

Courriel
contact@femmesgim.qc.ca